Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rédiger des textes vécus et actuels, écrire des poèmes. Partager les photos de régions et pays divers. Ce blog est un partage, amitié, amour Pensées et mots pour panser des maux.

Avoir deux pieds !

chaussureh-2-jpg.JPG
Oui je sais que ce titre d'article est un peu bizarre !
Mais il a pour moi une grande signification.
Avoir ses deux pieds.
Etre sur ses deux pieds.
Aïe ! Mes pieds font mal !
Quelle plaie,
je n'arrive pas
à trouver de chaussures
qui aillent à mes pieds !
Bête comme ses pieds !
etc...sont des phrases courantes
 dites ou entendues !
Mon problème est tout autre, triste et compliqué, car lorsque je rendais visite à mon amie dépendante hospitalisée en ce moment là, je ne savais pas comment m'asseoir, ni où mettre les jambes.
Car, même si elle était souvent dans ses pensées  du passé, plus que du présent, mon amie me reconnaissait de suite son visage s'illuminant  et à chaque visite me complimentait sur mon habillement, elle si coquette toute sa vie durant.
Elle prenait plaisir à regarder ce que je portais et moi j'aurais voulu être dès fois invisible, seulement qu'elle m'entende mais qu'elle ne puisse pas me voir telle que j'étais devant elle dans son fauteuil roulant, ou alitée.
Plusieurs fois elle savait dire, répéter les mêmes mots toujours gentils  :
_" J'aime beaucoup vos chaussures, ce qu'elles sont jolies , originales " !
Ma pauvre amie avec une jambe amputée mi-cuisse, l'autre pied bandé, malade lui aussi, avait un regard bienveillant, malgré tout, et quelle leçon de courage je prenais en pleine face quand elle m' offrait ces compliments.
J'aurais voulu cacher mes pieds, je mettais souvent un jean lorsque je lui rendais visite, et moins de jupe afin que mes jambes aussi soient cachées.
Mon amie dans sa dépendance a toujours pris soin d'elle, même de l'unique pied restant, disant même qu'elle voulait soigner les deux car elle souffrait de celui manquant, aussi paradoxal que cela puisse paraître...
Médicalement parlant c'est logique, disait le chirurgien, le cerveau commande nos muscles et nerfs.
Donc, vous voyez nos deux pieds sont très utiles malgré les petits bobos qu'ils ont parfois.
Et nos plaintes inutiles sur ceux-ci lorsqu'ils sont là nous rappelant leur existence.
handicap2-jpg.jpg
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Article tres réalistebises
Répondre
N
<br /> très triste surtout, bises amicales<br /> <br /> <br />