Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Naturaimer.

Amour Nature Photos Balades Récits Voyages Vidéos. Rédiger des textes vécus et actuels, écrire des poèmes. Partager les photos de régions et pays divers. Faire connaître le Nord-Pas-de-Calais, pour l'apprécier. Ce blog est un partage, amitié, amour, nature, voyages, anecdotes, humour, vidéos, musique, récits divers afin de s'évader du quotidien. Amour et respect des êtres et de la nature.

Le temps qui passe...

Publié le 4 Janvier 2015 par Naturaimer. in Musiques Chansons Vidéos

 le-temps-qui-passe.jpg


Ne pas se laisser abattre par l'épée de Damoclès au dessus de la tête, le mois de janvier étant la date butoir pour le changement radical des blogs,  le temps  fera son œuvre, c'est le temps qui passe comme la chanson dans la vidéo...

Continuons allez hop, une chanson justement sur " Le temps qui passe " par un excellent chanteur peu entendu et pourtant comme il le mérite.

Alain Aurenche.

Chanteur dont l'amitié avec Léo Ferré se ressent dans ses compositions et interprétations, à la fin de la vidéo, il y a une dédicace faite par Léo Ferré à ce chanteur.

Ma graine d'ananar !

 

Ce n'est pas un effet du hasard si ce qualificatif traîne aux basques d'Alain, ni si les médias n'ont pas le courage de diffuser ses chansons.

 

 


 

Alain était l'ami de Léo Ferré depuis 1967, liés qu'ils étaient par l'amitié, la chanson et la liberté.

Il faut croire que les derniers vers de la chanson "Graine d'ananar" Léo les avait écrits pour lui.

"Mais auparavant

J'aurai comme le vent

Semé quelque part

Ma graine d'ananar"

l.jpg

 

************

Ci-dessous un poème sur le temps qui passe, d'espérance et de foi en l'avenir.

Au temps où longuement j'avais souffert

Où les heures m'étaient des pièges

Tu m'apparus l'accueillante lumière

Qui luit aux fenêtres, l'hiver

Au fond des soirs, sur de la neige.

Ta clarté d'âme hospitalière

Frôla, sans le blesser, mon coeur

Comme une main de tranquille chaleur.

Puis vint la bonne confiance

Et la franchise, et la tendresse, et l'alliance

Enfin de nos deux mains amies

Un soir de claire entente et de douce accalmie.

Depuis, bien que l'été ait succédé au gel

En nous-mêmes, et sous le ciel

Dont les flammes éternisées

Pavoisent d'or tous les chemins de nos pensées

Et que l'amour soit devenu la fleur immense

Naissant du fier désir

Qui sans cesse, pour mieux encor grandir

En notre coeur se recommence

Je regarde toujours la petite lumière

Qui me fut douce, la première.

Émile Verhaeren.

*************12225310*****************

Commenter cet article

Andy 05/01/2015 09:26


Pareil pour moi, une découverte ce chanteur,


oui le temps passe, et nous aussi nous passons,


laissant la place à d'autres qui passeront à leur tour.


Ainsi est faite la vie sur terre, une passege...


c'est donc naturel, ne pas se prendre la tête même


si c'est pas toujours facile. C'est une fatalité..


Soyons fataliste et tout ira bien


je t'embrasse


 

Naturaimer. 06/01/2015 21:29



Merci beaucoup, je t'embrasse !



Philippe MICHEL 04/01/2015 10:30


encore une découverte.....


tu es un puis de sciences...


je ne me lasse pas...merci

Naturaimer. 05/01/2015 08:51



En ce lundi merci à toi pour ce commentaire !