Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Naturaimer.

Amour Nature Photos Balades Récits Voyages Vidéos. Rédiger des textes vécus et actuels, écrire des poèmes. Partager les photos de régions et pays divers. Faire connaître le Nord-Pas-de-Calais, pour l'apprécier. Ce blog est un partage, amitié, amour, nature, voyages, anecdotes, humour, vidéos, musique, récits divers afin de s'évader du quotidien. Amour et respect des êtres et de la nature.

Les sanglots longs...

Publié le 6 Juin 2014 par Naturaimer. in Récits vécus et mes pensées.

 

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

 

 

En ce six juin 2014, je ne vais pas prendre la place des médias pour relater ce qui s'est passé le six juin 1944, pourtant j'étais toute petite fille, mais la région dont la  ville où je résidais fut libérée un an plus tard, bref, les souvenirs terribles vécus perpétuent le devoir de mémoire !

 

Comment ces vers d'un poème de Paul Verlaine ci-dessus.

Repris à la fin des années 1930 par Charles Trénet se sont-ils reretrouvés sur les ondes de la BBC anglaise pendant la seconde guerre mondiale ?

 

 

*****************

 

 

L'idée originale en revient à Georges Bégué  1911-1993  ingénieur de formation et résistant français, recruté à Londres en 1940 par les services secrets britanniques.

 

 

Il revient en France en 1941 pour mettre en place un réseau de transmission entre la résistance française et les troupes alliées.

 

C'est lui qui pense à utiliser les émissions de la BBC pour transmettre des messages codés annonçant des parachutages d'armes, d'agents, des bombardements ou des actions de sabotage, comme par exemple :

 _ " Lisette va bien ",

 

_" Je n'aime pas la blanquette de veau ",

_  "Yves aime les grosses carottes ".

 

Mais quand le célèbre indicatif sonore emprunté à la 5ème symphonie de Beethoven retentit au soir du 5 juin 1944, suivi des vers de Verlaine 

 

 

 

  " Les sanglots longs des violons de l'automne

  Bercent mon coeur d'une langueur monotone "

 

 

Il s'agit de l'annonce d'un événement majeur véritable tournant de la seconde guerre mondiale, le débarquement du 6 juin 1944 sur les plages de Normandie et le début de la libération de l'Europe.

 

 

A noter aussi que pendant l'année 1942, des milliers d'exemplaires du poème " Liberté " de Paul Eluard ont été parachutés au-dessus de la France.

 

 

C'est bizarre, car en écrivant ces lignes tirées d'un texte des grandes phrases de l'histoire, je me remémore les intonations entendues dans le petit poste radio qu'écoutait mon père l'oreille attentive, le visage inquiet :

 

_" Ici Londres les français parlent aux français "

dans le silence de la maison où personne ne bougeait, ni émettait le moindre petit bruit.

Souvenirs d'un bout de parcours du chemin de vie...

 

*********************

 

 

 

 

   6-juin-44-19-chefs-d-Etat-attendus-pour-le-70e-anniversaire.jpg

 

*****************bouquet bleu blanc rouge

 

  

  ******************

Commenter cet article

bernard 11/06/2014 00:03


Marie ,bonsoir je m'inquiète ,je n'ai plus de nouvelle de toi et tu n'es plus amie sur Yt merci de me répondre .


bises d'amitié

Naturaimer. 11/06/2014 21:01



Bonsoir, j'ai eu de gros problèmes et yt m'a cloturé mon compte, ras le bol, merci de ta sollicitude, bises amicales à vous deux.



DIDINE 07/06/2014 09:15


NE JAMAIS OUBLIER !!!!!


MORTS POUR LA FRANCE...

almanito 07/06/2014 09:09


Beau billet, toujours utile de rappeler tout cela, merci!


Bon weekend je crois qu'il va faire beau partout aujourd'hui, profitons-en!

Philippe MICHEL 06/06/2014 18:38


que d'émotion ressurgissante..


combien de gens ont tremblés en écoutant secrêtement ces messages....


poignant !!


 

biker06 06/06/2014 14:43


Coucou Sara


J'espere qu'ils parleront du code Comanche. Cette equipe d'indien qui sur la plage de Utah Beach ont fait des transmitions codés dans leur langue ...


bizz


pat

Naturaimer. 06/06/2014 16:09



Oui ce serait logique, il ne faut oublier personne, que de terribles souvenirs biz pat @plus



Andy 09/04/2011 09:08



bel article , merci Ed, j'ai quelques souvenirs moi aussi de ces msg radio, et de mes parents, penchés sur le poste à écouter avec fébrilité.


Souvenirs , de mes parents résistants....



Ederza-Naturaimer. 09/04/2011 12:41



Souvenirs ancrés mots encrés, merci et bon samedi, amicalement.



Ecladambre 06/04/2011 19:43



Incroyable ! Je connaissais l'histoire des messages codés, je ne savais absolument pas que ces vers de Verlaine avaient eu tant d'importance pour l'histoire. Nous n'avons jamais autant entendu
parler de guerre que ces derniers temps, cela me trouble et m'inquiête... nous nous disons que c'est loin, mais, mais, mais... liberté seras tu toujours respectée ? J'avais une cousine qui
possédait deux TSF, un grand meuble en bois de la grandeur d'un frigo, une autre plus cubique ressemblant aux radios contemporaines, toutes deux en état de marche. Elles me fascinaient... comme
une machine à remonter le temps.


Merci Ederza pour ce clin d'oeil à l'histoire, à la poésie en musique.


 


 



Ederza-Naturaimer. 06/04/2011 20:52



Merci de ce commentaire, bonne soirée et cordialement.



clo 06/04/2011 17:39



Je n'ai pas connu cette période, mais mon père qui avait été prisonnier en Allemagne m'en parlait souvent et me racontait l'Histoire avec un grand H et les petites histoires aussi. Tout est resté
au fond de moi, pas d'oubli.



Ederza-Naturaimer. 06/04/2011 20:56



Nous gardons les aléas graves surtout comme ceux de guerre en mémoire plus longtemps j'ai l'impression , douce soirée chez vous et merci.



patriarchIl 06/04/2011 07:50



Je me souviens aussi de ce temps là...... belle journée avec bises



Ederza-Naturaimer. 06/04/2011 09:16



Je me doute car triste période, avant la libération, que de peurs !


bises amicales et bonne journée.