Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Naturaimer.

Amour Nature Photos Balades Récits Voyages Vidéos. Rédiger des textes vécus et actuels, écrire des poèmes. Partager les photos de régions et pays divers. Faire connaître le Nord-Pas-de-Calais, pour l'apprécier. Ce blog est un partage, amitié, amour, nature, voyages, anecdotes, humour, vidéos, musique, récits divers afin de s'évader du quotidien. Amour et respect des êtres et de la nature.

Parents qu'est-ce ?

Publié le 15 Octobre 2014 par Naturaimer. in Récits vécus et mes pensées.

ODB 030413

****************

Être des parents, c'est aimer toute la vie, oui mais encore ?

Les parents qui n’ont aucune relation avec leurs enfants connaissent tous la douleur qu’inflige une vie dépourvue d’amour.

Un jour dans mes commentaires, l'un d'eux m'a interpellée car je ne suis toujours pas d'accord avec cette phrase :

 _" On a les enfants qu'on mérite !"

La vie passant je m'en aperçois de plus en plus !

Dans mes connaissances il y a un couple ayant plusieurs enfants, filles et fils, adultes depuis des décennies, en couple ou divorcés, avec pour certains des enfants, un bon revenu, des moyens de locomotion, un grand train de vie surtout pour un couple.

Cette fratrie s'entendait à merveille dans la petite enfance, l'adolescence, même au début de leur union réciproque, jusque un certain moment.

Pourquoi ?

Personne dans cette famille ne peut le dire.

Ce couple disons peut-être plus aisé a mis une distance avec les autres frères et soeurs et même les parents.

Pourtant élevés tous de la même façon, aimés, choyés, avec le seul salaire du monsieur leur père, la femme mère au foyer calculant jour et nuit comment s'en sortir pour nourrir des bouches affamées, les habiller décemment, car le loyer et autres factures payées, dans le porte-monnaie l'argent ne pesait plus lourd.

Les cartes et chêquiers n'existant pas dans les années où les enfants avaient besoin de ci de ça comme beaucoup d'autres de leur âge, de toute façon ça ne les aurait pas intéressé ces moyens de paiement, quand il n'y a pas d'argent, y en a pas plus avec ces facilités qui amènent maintenant le surendettement et la misère qui s'ensuit.

Elle se levait à quatre heures du matin pour aller à l'usine nettoyer les bureaux, avant que le papa ne parte à son travail, lui aussi faisant des heures supplémentaires le dimanche.

Les enfants étaient soignés dès que l'un d'eux n'était pas bien, et la mutuelle n'existait pas, donc c'était encore un manque d'argent dans le budget nourriture.

Mais cette femme a toujours su se débrouiller pour confectionner avec peu d'ingrédients un repas qui calait bien  l'estomac, des astuces qui en ces temps n'ont plus cours, avec peu de viande et beaucoup de légumes achetés à la fermeture des magasins.

Des gâteaux énormes avec de la farine, levure, un morceau de beurre et un oeuf, du pain perdu, du pudding,  rien n'était jeté.

Tricotant, cousant très tard le soir, quand son petit monde dormait heureux, car lorsqu'elle passait en revue pour recouvrir l'un ou l'autre, elle voyait leur visage serein et en était récompensée.

Les années ont passé, la famille est dispersée, le téléphone rapproche en paroles remplaçant le contact physique, les effusions, les câlins d'antan.

Revenons à la famille plus fière qui est la moins éloignée de ces gens, mais depuis des années ne leur a jamais donné de nouvelles, encore moins en demander.

Le monsieur est sur un âge, malade du coeur, la dame a été souvent opérée gravement, pas de visites, sauf des voisins, devant avoir recours à un moyen de locomotion payant pour les courses et se débrouillant cahin-caha dans leur logement.

Ces gens ne sont plus assez bien pour la famille crânant dans les rues.

Alors qu'on ne me dise plus jamais que le respect envers les parents existe...!

Pour une certaine catégorie de personnes ayant oublié qu'elles ne se sont pas faites seules, issues d'un milieu riche ou pauvre, et que les parents partis il est trop tard.


14672.jpg*****************************

Commenter cet article

Andy 16/10/2014 09:44


Heuseument tous les enfants ne sont pas aussi ingrats....


je t'embrasse très fort


@ndy

Naturaimer. 16/10/2014 12:12



Heureusement comme tu l'écris, peut-être n'es-tu pas concerné, tant mieux, mais souvent lorsque les parents ne peuvent pas ou plus aider, ils sont délaissés, voire oubliés,


Dans des maisons retraites que je visitais il y a quelques années, combien de personnes en souffrance du manque d'affection des leurs !


Bises et merci d'être venu.



Philippe MICHEL 15/10/2014 23:27


ton texte est si émouvant et ho combien réel !!


j'en ai connu chaque mot...


et maintenant, on voit cette "misère sentimentale" dans de nombreuses familles....


ingratitude !!!!


 

Naturaimer. 16/10/2014 09:43



Eh oui il est réel, en omettant des détails pour ne pas tomber dans trop de méchancetés !


Merci philippe, bon jeudi.