Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Naturaimer.

Amour Nature Photos Balades Récits Voyages Vidéos. Rédiger des textes vécus et actuels, écrire des poèmes. Partager les photos de régions et pays divers. Faire connaître le Nord-Pas-de-Calais, pour l'apprécier. Ce blog est un partage, amitié, amour, nature, voyages, anecdotes, humour, vidéos, musique, récits divers afin de s'évader du quotidien. Amour et respect des êtres et de la nature.

Prière d'un enfant...

Publié le 3 Décembre 2013 par Naturaimer. in Récits vécus et mes pensées.

 

3038265-4329749.jpg

En cette époque l'enfant a tendance à vouloir gérer, voire commander ses parents, les prenant parfois en otages, par chantage d'affection.

C'est pourtant en sachant refuser, expliquant la raison que l'enfant grandit dans le respect, l'amour, et la solidarité

Combien de parents n'osent pas gronder, pour que leur enfant ne hurle pas au refus d'un achat cèdent par lassitude ou peur de contrarier, ou de ne plus être aimés.

J'ai trouvé très beau ce texte ci-dessous écrit par Jacques Salomé.

Mon article est long, libres sont les personnes qui désirent le lire, merci.

************************

Prière d'un enfant à sa mère et à son père.

Maman, Papa, c’est important

Pour moi que vous sachiez dire non

Que vous ne me laissiez pas croire

Que vous pouvez être tout pour moi

Que je peux être tout pour vous.

Maman, Papa

Surtout entendez mes désirs

Mais ne me répondez pas tout de suite

En les satisfaisant trop vite.

Vous risquez de les assassiner.

Confirmez-moi que j’en ai.

Qu’ils sont recevables ou irrecevables.

Mais ne les prenez pas en charge à ma place.

Maman, Papa, s’il vous plaît.

Ne revenez pas trop souvent sur un refus

Ne me déjugez pas.

Pour que je puisse ainsi découvrir mes limites et avoir des repères clairs.

Maman, Papa, même si je réagis

Si je pleure, si je te dis à toi :

  _Maman, méchante et sans cœur, reste ferme et stable cela me rassure et me construit.

Si je t’accuse toi, Papa,  de ne rien comprendre

Ne m’enferme pas dans mes réactions.

Maman, Papa, par pitié,

Même si je tente de vous séduire, résistez

Même si je vous inquiète ne me soumettez pas

Même si je vous agresse parfois, ne me rejetez pas.

C’est comme cela que je pourrai grandir.

Jacques Salomé.

***********04.003.jpg

Jacques Salomé a un âge qu’il ne paraît pas, celui de ses cicatrices, de ses enthousiasmes, de ses étonnements et de ses émerveillements.

En cette saison de sa vie, le temps n’a pas d’âge.

Il incarne un de ses préceptes, quand les années s’ajoutent à la vie, rajouter de la vie aux années.

“Aux saisons de nos vies le temps n’a pas d’âge”

“En amour l’avenir vient de loin”

Né sur les bords de la Garonne dans une ville chantée avec fougue par Claude Nougaro.

 Il vit depuis plusieurs années dans un village aimé du Lubéron provençal connu pour ses ocres rouges, au milieu des lavandes et des oliviers.

Se sent toujours un père responsable de cinq enfants même si chacun est aujourd’hui un adulte devenu.

A beaucoup appris d’eux.

Il leur témoigne de sa reconnaissance dans plusieurs livres dont “Papa, maman, écoutez-moi vraiment”

 

Signes particuliers

Sa fidélité à lui-même.

Sa valeur suprême, le besoin qu’il a de se respecter.

Ses utopies stimulantes,  il rêve qu’un jour la communication puisse être enseignée à l’école comme une matière reconnue à part entière.

Que les thérapies sortent du cadre des cabinets spécialisés et que l’espace de la vie de tous les jours soit un lieu d’écoute et de réelles rencontres.

Il imagine des “ oasis relationnelles ” pour lutter contre la désertification des villes. 

Il croit que chacun à tout âge peut se responsabiliser pour créer des communications plus vivantes et des relations en santé.

Son point d’ancrage, sa rigueur et ses exigences pour des relations respectueuses du potentiel de vie en chacun.

Son humour, son rire, sa voix pleine de chaleur qui vient du cœur, son écoute, son regard fertile et plus encore dont témoignent ceux qui ont partagé son enseignement.

Il démasque les séquelles de la toute-puissance infantile qui saturent nos représentations d’un besoin de perfection contraignant, de sorte que nous apprenions à nous aimer tels que nous sommes, en toute humilité.

Conférencier apprécié et recherché pendant plusieurs années, connu pour les thèmes de ses interventions, pour les échanges-débats vivants qu’il a su inventer en s’impliquant et en impliquant son auditoire et par sa liberté à improviser ses réponses en se laissant stimuler ou interpeller par le public.

Ses principales conférences sont disponibles en cassettes audio ou en compact disques.

Plusieurs cassettes vidéos ont été aussi réalisées au cours de ces dernières années lors de stages ou de séminaires qu’il a animés.

Elles constituent des outils pédagogiques précieux et des compléments vivants à son œuvre écrite, des supports très concrets pour un enseignement possible de la communication à l’école.

Résumé du net.salome.gif***********************

cqnbtssc

Commenter cet article

Ellypso Waratahs 20/12/2013 17:03


En même temps, nous subissons désormais les méfaits de l'éducation post soixante-huitarde. La psychanalyste Claude Halmos l'a expliqué avec tact dans son livre sur l'éducation des enfants,
Pourquoi l'amour ne suffit pas : elle ne nie pas le positif apporté par plus de liberté donnée à l'individu mais elle en dénonce les excès, et entre autre, cette violence qui a
considérablement augmenté dans le rapport social en raison de la perte des limites et du rejet de la notion de cadre, deux attitudes très typiques de la génération qui a vécu et fait Mai 68.
N'oublions pas que les enfants d'aujourd'hui sont la 2nde ou 3è génération née de celle de 68. Si les valeurs se transmettent, les anti-valeurs aussi. La société d'aujourd'ui n'a obtenu que ce
qu'elle méritait. Les adultes n'ont qu'à faire leur auto-critique s'ils veulent que des choses évoluent. Mais si quelques-uns le peuvent, combien, les + nombreux, en sont incappables : dès qu'on
parle de limites, de devoirs, c'est la crise d'urticaire ou la peur de déplaîre à sa progéniture ! 

Andy 09/12/2013 10:07


Bel article en effet,


une suggestion la belle chanson de Georges Brassens "Mamam, Papa"


 Bises

Naturaimer. 09/12/2013 17:37



Bonjour.


Jacques Salomé est un bon écrivain surtout, j'aime beaucoup.


Bises amicales et bonne semaine.



daniel310 04/12/2013 17:57


Merci pour cette prière + un bonjour de Champagne - daniel


Il est parfois plus difficile de dire non que de laisser la bride sur le cou.

maite 04/12/2013 15:32


Que tous les parents prennent la peine de le lire et........................les enfants aussi. Merci Mary et bonne soirée. Amitié.

DIDINE 04/12/2013 08:42


 


QUOI DIRE . ........M A G N I F I Q U E ......


BELLE JOURNEE

biker06 04/12/2013 07:07


Coucou Sara





Bizz


Pat

bernard. 03/12/2013 23:54


merci pour ce bel article Mary et cette référence faite au village de Roussillon qui m'a toujours fasciné ....je dois avoir des photos !

philippe Michel 03/12/2013 22:51


ton texte est long, c'est vrai, mais il est nécéssaire et tellement bien écrit, qu'il n'y a rien a rajouter...


merci


 

almanito 03/12/2013 22:10


Honnêtement?  je le trouve à la limite de la psychologie "à l'américaine" et du gourou, discours lénifiants...désolée, je n'apprécie pas mais ce n'est que mon opinion, les blogs sont aussi
des échanges d'idées, n'est-ce pas?


Bonne soirée!