Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rédiger des textes vécus et actuels, écrire des poèmes. Partager les photos de régions et pays divers. Ce blog est un partage, amitié, amour Pensées et mots pour panser des maux.

Sorties d'antan...

coucou-0010.jpg

Dans les années 1958 /60 je ne sortais pas beaucoup, c'était la période après le décés de mon papa, ayant fait une grande dépression car lorsque une tristesse arrive s'ensuivent d'autres, c'est comme une grande bobine dont le fil est ténu mais sans fin.
Alors ma maman qui n'avait jamais voyagé plus loin que le pays minier à une quarantaine de kms de Lille désirant visiter de jolis coins, d'autres villes, m'incita à l'accompagner dans des sorties organisées par une compagnie d'autobus.
Le prix était abordable, et nous prenions notre repas constitué de tartines fromage et un fruit dans un sac que nous déballions à la terrasse d'un café seul luxe de la journée, ou  bien parfois je m'isolais et je mangeais assise dans une pelouse à même l'herbe moi la citadine j'adorais celà.
J'ai même une anecdote où bien installée un garde hollandais tout sourire m'a montré un panneau défendu, ça me fait penser que j'ai la photo dans un carton pour une autre fois, je souris mélancolique de ces souvenirs lointains heureux avec peu de loisirs et de choses.
 Lors de ces voyages organisés j'étais souvent la plus jeune, mais comme en ce moment là j'étais du genre silencieux j'écoutais les histoires de vie narrée par les autres personnes avec leurs aléas, leurs petites joies, et je pensais quel parcours serait le mien.
C'est étrange comme je me rappelle bien ces voyages en autobus, la Hollande qui semblait être le bout du monde, la vallée de la Meuse si belle, et d'autre villes belges, même Petit-Fort-Philippe qui se trouve à huit kms de chez moi maintenant.
En ce moment là c'était une épopée le dimanche de sortie, car le départ était très tôt, et nous partions avant que le jour ne soit levé pour aller jusque la place où le bus attendait pour dévorer les kms de route où installés les " touristes " que nous étions admiraient au fur et à mesure que la pénombre dehors se dissipait, les champs, les villes et villages traversés, et le ciel où les étoiles se dissipant devenait plus clair.
Quand je repense à ces sorties je revois ma maman heureuse ainsi que toutes les personnes n'ayant pas été gâtées avant ces années là.
******************************le_sel_de_la_vie-84058_min.jpg****************************
*************************
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> <br /> Les souvenirs d'antan<br /> <br /> <br /> Sont bonheurs à présent.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
<br /> Cela fait avancer dans le chemin de la vie.<br /> <br /> <br />
D
<br /> trop belle maman comme maintenant!! bisous je t'aime<br /> <br /> <br />
Répondre
<br /> là tu ris de moi gros bisous je t'aime aussi<br /> <br /> <br />
B
<br /> <br /> <br /> Bisous<br /> <br /> Pat<br /> <br /> <br />
Répondre
<br /> Ah merci Pat, bonne journée et bises<br /> <br /> <br />
P
<br /> Des petits oasis de bonheur !!! Bonne semaine. amitiés.<br /> <br /> <br />
Répondre
<br /> oui des petits bonheurs glanés, amitiés<br /> <br /> <br />