Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Naturaimer.

Amour Nature Photos Balades Récits Voyages Vidéos. Rédiger des textes vécus et actuels, écrire des poèmes. Partager les photos de régions et pays divers. Faire connaître le Nord-Pas-de-Calais, pour l'apprécier. Ce blog est un partage, amitié, amour, nature, voyages, anecdotes, humour, vidéos, musique, récits divers afin de s'évader du quotidien. Amour et respect des êtres et de la nature.

Texte émouvant.La Mamé.

Publié le 9 Décembre 2014 par Naturaimer. in Récits vécus et mes pensées.

galerie-photos-exemple-535ad99b3e13b *******************

Mon cœur est pris dans une étreinte lorsque je lis ce texte réaliste, mais, qui peut jeter la pierre quand des familles ne veulent, et/ou ne peuvent  plus garder une dame âgée qui leur pèse, les empêchant de vivre leur propre vie, eux qui  occultent que cette vie leur a été donnée par celle qui maintenant ne mérite si ce n'est l'oubli, l'abandon...!

Il me doit d'ajouter mon avis, ce sont pas aux enfants de s'occuper à temps plein des parents, ce serait le rôle inversé !

*********

La mamé.

Elle se tenait au bout de la table et nous impressionnait par sa lenteur.

On la voyait si vieille, toute ridée, misérable que l'amour peu à peu fit place à la rancœur.

Elle gênait notre vie.

Elle gênait nos projets la mamé.

A quelque temps de là, prétextant des vacances, je l'emmenais là-haut, au flanc du Lubéron.

- Tu sera bien mamé !

Tu verras la Durance du haut de la terrasse de la grande maison.

- Ces maisons-là sont faites pour les vieux !

- Regarde !

Ils ont l'air bienheureux !

- Comme tu veux petite.

Je la laissais toute seule.

L'air était encore chaud pourtant je frissonnais.

Et le chant des oiseaux voletant dans le lierre disait à mes oreilles.

- "Qu'as-tu fait de mamé ? "

Chaque brin d'herbe, de thym, de lavande, de romarin semblait me dire.

- "Mais qu'as-tu fait de mamé ?"

Même le chant des sources dans ma tête criait.

- "Mais qu'as-tu fait de mamé ?"

Lentement, le remords me prenait.

Au fil des souvenirs, mon coeur s'est apaisé.

Alors, j'ai repris le chemin qui mène à la grande maison.

Retrouver la mamé, lui demander pardon !

J'ai pris tout simplement ses mains sans rien lui dire.

Une larme brillait au milieu d'un sourire.

Une mamé c'est précieux.

C'est tant de souvenirs.

Si vous en avez une, jusqu'au bout de ses jours, gardez-la près de vous.

Et quand elle devra mourir, vous lui fermerez les yeux dans un geste d'amour.

Si aujourd'hui, le chant des cigales me pose la question tant de fois redoutée.

Je peux, le coeur joyeux en digne provençale, répondre fièrement.

-"Elle est là, la mamé !"

Odette Jouve.

 

 

 

Il ne fait pas bon  vieillir et gêner dans certains foyers.

Donc il vaut mieux partir en maison de retraite ou pour un ailleurs sans regrets, sans retour...

 

aidant76.jpgA BIENTÔT

*********

Commenter cet article

poetamateur 08/03/2015 10:45

tu es en plein dans ma situation....
et j'en souffre....
merci pour le texte !

Naturaimer. 10/04/2015 10:50

De tout coeur avec toi bises amicales

maite-corsinette 10/12/2014 11:13


Ne le prends pas mal Mary mais ton article m'a filé le bourdon !!!! Texte magnifique, vidéo tout autant mais quelle tristesse cette partie de la vieoù l'on doit quitter sa maison pour ailleurs en
attendant un autre ailleurs. Je préfère un autre ailleurs qu'un ailleurs. Etre enfermée et parquée, non merci, trop peu pour moi à moins que je n'ai plus ma tête... Je comprends les personnes qui
n'ont pas d'autre solution.


Soleil de retour sur la Corse. Bonne journée Mary, amitié à demain.

cecile 09/12/2014 21:21


trés beau texte émouvant........

Naturaimer. 10/12/2014 09:38



bonjour et merci pour ce passage, bonne journée.



Christine 09/12/2014 20:38

Je le conçois Mary pour mon cas j'ai eu la chance d'avoir une belle-mère exceptionnelle mais je me met à la place des individus qui ont eu leurs beaux parents exécrables, des mégères non
apprivoisées qui ne voient pas pas plus loin que leurs bouts de nez, d'après mon vécu et en écoute il y en a encore beaucoup de nos jours, je ne comprend pas tout la population est essentiellement
faite de jeunes Ils devraient suivre en principe les valeurs intellectuelles et sensées de l'évolution adaptée de nos jours mais non il y a nos classiques c'est comme la zizique

Naturaimer. 10/12/2014 09:43



Bonjour, je sais qu'il y a des personnes âgées cool, d'autres acariâtres, qui n'acceptent pas l'évolution, mais faut-il pour cela les blamer ?


Le monde d'aujourd'hui est égoiste, enfin que veux-tu faire ?


Bon mercredi, le soleil me fait des clins d'œil, bises amicales.



Andy 09/12/2014 20:01


Bonsoir Marie,


je connais bien cette chanson du regrété Jean Ferrat, un texte qui nous donne les larmes aux yeux.Emouvant


Bonnes soirée , je t'embrasse


 

Naturaimer. 10/12/2014 09:47



Bonjour et merci d'avoir pris le temps de passer malgré tes occupations, bises, bon mercredi.



Michel Philippe 09/12/2014 19:33


Dur Dur, Mary....Je suis en plein dedans !!!!


...........


je ne sais que dire...


c'est si dur !!


 

Naturaimer. 09/12/2014 19:59



Je comprends ce que tu ressens, car il y a des cas d'exception où il est impossible d'assumer un rôle très difficile, bonne soirée poète, courage !