Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rédiger des textes vécus et actuels, écrire des poèmes. Partager les photos de régions et pays divers. Ce blog est un partage, amitié, amour Pensées et mots pour panser des maux.

Devoir de mémoire.

Le 22 Octobre 1941,  un jeune homme de dix sept ans écrivait une dernière lettre à ses parents avant d'être exécuté par les nazis à Châteaubriant.

Objet de nombreuses controverses inquiétantes et inconvenantes, ce devoir de mémoire est un  message fort.

Pour ne pas oublier, en espoir de ne plus connaitre cela, nous devons instaurer ce devoir de mémoire.

Les résistants, aux origines, convictions religieuses et politiques très diverses, forts de leur courage et de leur foi en l'avenir n'ont pas hésité à s'engager avec ferveur, dans une lutte clandestine, alors incertaine.

Le Général de Gaulle confiait " Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France ".

Et bien ces jeunes d'alors étaient la France, tout simplement.

J'ai le souvenir d'un cousin résistant mort fusillé, laissant une femme et un bébé.

Son nom est inscrit en lettres dorées sur une stèle à l'épithaphe" Mort pour la France ".

Combien se sont comportés en héros pour gagner une France libre avec ses valeurs ?

Demain 22 Octobre 2007 le souvenir de ce jeune homme Guy Môquet sera commémoré par toutes les équipes éducatives " invitées " à faire lire cette dernière lettre très émouvante.

 


Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
je l'ai mise aussi mais je ne connaissais pas la vidéo qui est bien faite<br /> espérons pour que jamais plus nous ne vivions des époques aussi noires
Répondre
S
je suis de ceux qui prônent le devoir de mémoire,l'histoire je la laisse aux historiens. A chaque cérémonie ,les enfants des écoles primaires participent avec les anciens combattants aux commémorations , cette année,les élèves des écoles primaires déposeront une bougie , "les flammes de la mémoire" aux monuments aux morts et chanterons notre hymne national.Je suis outré que des fonctionnaires pour des raisons politiques n'ont pas lu la lettre de guy mocquet , ce garçon avait du courage , je n'en dirais pas autant de ces derniers.<br /> bonne fin de journée
Répondre
J
ederza, pourquoi le roi sarko , s'approprierait il un symbole fort du communisme ( je ne le suis pas )mais je trouve que madame buffet ( marie george ) a trés bien fait d'être présente et en tête de ligne ... monsieur SARKO arretez de ratiiser large bientot il va lui meme merié des homos ... ben pas nous ... ( et dire que je suis de droite ). JIPI
Répondre
S
On peut dire qu'on arrête pas de parler de Guy Moquet en ce moment, un sacré buzz lol ;)
Répondre
A
pourquoi tout ce ramage ? on se le demande ! lire une lettre, une simple lettre.. tout simplement parce qu'hier ils avaient du coeur et que même si tous n'étaient pas résistants, il est bon de lire et de se remémorer...
Répondre
J
Ce devoir de mémoire est permanent chez nous . de Romans au plus profond du Vercors , de partout des tombes de ces jeunes , morts pour la France . des stèles ou simples croix de bois rappèlent en permanence la barbarie Nazie . certains avaient 15 ans et des familles entières ont été décimées . arretez vous un jour a la cour des fusillés a la chapelle en Vercors ou aux cimetières de Vassieux , vous ne repartirez pas indemes . pour nous depuis 1944/1945 ce souvenir fait partie intégrante de notre vie . bises . jean-pierre
Répondre
J
Bonjour Sarah<br /> Un devoir de mémoire en effet et j'en ai pris encore plus conscience quand nous avons fait les plages du débarquement . Content de te retrouver Sarah et quand je monte dans le nord je passe te voir si tu veux.<br /> Amitié
Répondre
M
Bonjour ;-)<br /> Je l'ai mise en ligne également cette lettre de Guy Moquet, en vidéo.<br /> Au-delà de l'émotion, il y a le devoir de mémoire qui s'impose, même si d'autres auraient autant que lui, mérités d'êtres honorés.<br /> Lamentable polémique, et encore une occasion ratée de parler sobrement de cette période de notre histoire à la jeunesse d'aujourd'hui.<br /> Bises à toâ, et bonne semaine.
Répondre
C
Oui espérons ne plus connaître de tels événements<br /> Bisous
Répondre
U
Enorme émotion . . .
Répondre